Intereurop

Lullaby to my father

De Amos Gitai
Fiction, France/Suisse/Israël, 2013, 89′
Scénario : Amos Gitai, Marie-José Sanslme
Image : Amos Gitai, Gabriele Basilico, Giora Bejach, Renato Berta, Richard Copans
Son : Alex Claude
Montage : Isabelle Ingold
Production : Agav Films, Elefant Films, Arte France Cinéma, Hamon Hafakot, Agav Hafakot
Producteurs : Amos Gitai, Laurent Truchot, Enzo Procelli, Michael Tapuach, Alexandre Iordachescu
Le film entrelace événements historiques et souvenirs intimes. J’observe la façon dont l’architecture représente les transformations de la société et ceux qui donnent forme à cette architecture. Nous suivons le parcours de Munio, mon père, né en 1909 en Silésie, en Pologne, fils d’un métayer d’un junker prussien. A l’âge de 18 ans, Munio part à Berlin et à Dessau pour aller rencontrer Walter Gropius, Kandinsky et Paul Klee au Bauhaus. En 1933, le Bauhaus est fermé par les nazis, qui accusent Munio de trahison envers le peuple allemand. Munio est emprisonné, puis expulsé à Bâle. Il part pour la Palestine. A son arrivée à Haïfa, il entame une carrière d’architecte et il adapte les principes européens modernistes au Moyen Orient.

Next Post

Previous Post

© 2019 Intereurop